- U statutu di cuufficialità di a lingua corsa hè statu adupratu da l'Assemblea di Corsica ! -
Vénnari u 31 di Ottobre 2014     Imprimer cette page

Le PNC et le PADDUC

Le PNC, parmi d’autres organisations politiques, associatives ou syndicales, avait participé durant la précédente mandature, à la création du « Front Uni contre ce Padduc ».
Il regroupait plus de 80 organisations et comptabilisait plusieurs milliers de signatures sur une pétition rejetant catégoriquement la vision capitalistique et de démantèlement de la loi littoral qu'imprimait la première rédaction du Padduc durant la mandature Santini /Rocca Serra…

 

 

ARRITTI a largement contribué à ce débat par la publication de deux numéros spéciaux consacrés à l'analyse du contenu de ce document que l'Exécutif de droite avait adopté et mis en débat à l'Assemblée de Corse, pour in fine le retirer avant qu'il ne soit soumis au débat et au vote de l'assemblée.

Pour le PNC, la nouvelle rédaction du PADDUC doit fixer une stratégie de développement pour la Corse, tout en mettant un terme à la spéculation et à la pression foncière qui déferle sur notre île, notamment sur le littoral. L'économie purement résidentielle et touristique n'est pas le développement, il est même son exact contraire car les expériences connues ailleurs montrent que l'on assiste alors à un exil des populations locales, surtout les jeunes, et à la fin des activités de production, à commencer par l'agriculture privée de terres. Cet habitat sans âme, désertifié l'hiver, mène à l'extinction des caractéristiques culturelles, et il finit même par mettre en cause le développement touristique lui-même. Avec la publication des numéros spéciaux d'ARRITTI consacrés à la question, le PNC a contribué à donner une nouvelle dimension au débat public, qui s’est amplifié à l’automne 2009, avec la création du « Front Uni ».

Nous poursuivons bien sûr cette mission d'information, notamment en rendant compte de l'action offensive sur ce question comme sur bien d'autres, de nos élus à l'Assemblée de Corse.
Car le débat autour du Padduc, c'est en fait le débat sur l'avenir du peuple corse.

 

Nous vous invitons à vous exprimer sur ce site, en adressant votre contribution sur le mail :  arritti@wanadoo.fr

 

 

22/12/2010
padduc
fabienne
Padduc : La place pour un débat citoyen

 

Cette session de décembre aura connu des avancées intéressantes... Nos amendements concernant le texte de modification législative du gouvernement, ont été adoptés à l'unanimité... In fine, le rapport de l'Exécutif - ainsi amendé - a été adopté à l'unanimité lui aussi !

 

 

05/07/2009
padduc
fabienne
Lire le communiqué du Front Uni contre ce Padduc...
13/06/2009
padduc
fabienne
Incinérateur, Padduc... ce qu'ils n'ont pu obtenir par la voie démocratique, les caciques du clan voudraient l'obtenir sous une forme plus arbitraire ! Comment ne pas lier la victoire que représente le retrait de "ce" Padduc pour la démocratie participative... et la demande de réforme du mode de scrutin avec la prime à la majorité portée désormais à 9 élus ?
Sans que le nombre d'élus à l'assemblée de Corse ne change et à seulement 8 mois et demi de l'élection... l'Assemblée nationale vient scandaleusement de modifier le mode de scrutin (barre à 7% pour le second tour, à 5% pour la fusion des listes et prime à la majorité de 9 élus au lieu de 3 actuellement).
22 élus de l'opposition ont interpellé Nicolas Sarkozy... En vain
Il y aura une riposte juridique, mais aussi politique
Le Cunsigliu du PNC se réunit jeudi 25 juin à Corti à 19h (Fac des Sciences). Il est ouvert à tous les militant(e)s. D'importantes décisions seront prises...